Ces 9 habitudes quotidiennes peuvent réduire le risque de démence

Les contacts sociaux

Éviter la solitude est un moyen de réduire les risques de développer une démence. Même de brefs moments de connexion avec des amis, des membres de la famille, des collègues, des voisins, des camarades de classe, des amis sportifs et des connaissances, que ce soit en personne ou au téléphone, peuvent grandement contribuer à réduire le sentiment de solitude, d’anxiété et de dépression.

Jeux cérébraux

C’est peut-être l’habitude la plus accessible, mais cela ne la rend pas moins importante. En gardant votre cerveau actif, vous l’aiderez à rester fort et en forme. Vous pouvez y parvenir à l’aide de puzzles et de jeux, mais vous pouvez aussi vous efforcer de vous souvenir du plus grand nombre possible de détails de votre journée. Il peut s’agir de listes d’épicerie, de numéros de téléphone, d’activités dans votre calendrier… essayez de faire travailler votre cerveau au lieu de prendre votre journal à chaque fois.

Dormir suffisamment

Dormir suffisamment est évidemment l’une des meilleures choses que vous puissiez faire. Un sommeil profond aide à “nettoyer” notre cerveau et à s’organiser. Les recherches montrent un lien direct entre un sommeil suffisant et une diminution du risque de développer une démence ou la maladie d’Alzheimer.

Jouer de la musique

On n’est jamais trop vieux pour commencer à faire de la musique. Apprendre à jouer d’un instrument de musique pourrait contribuer à réduire les risques de démence, selon des recherches. Peut-être avez-vous toujours voulu jouer de la guitare, ou avez-vous le sentiment qu’il y a un batteur au fond de vous : trouver un passe-temps musical peut être une habitude extrêmement saine.

Aller à l’extérieur

Une promenade au grand air fait beaucoup de bien à votre corps. Elle aide les gens à penser de manière plus positive, améliore la digestion, stabilise la pression sanguine et renforce le système immunitaire. Tous ces avantages pour la santé peuvent empêcher votre cerveau d’aller dans la mauvaise direction. On met ses chaussures et on y va !

Exercices de respiration

Les exercices de respiration sont souvent perçus comme étant insipides, mais la science a prouvé qu’ils peuvent être extrêmement bénéfiques pour votre santé. La pleine conscience et les exercices de respiration permettent de garder l’esprit vif et d’activer certaines parties du cerveau.

Manger sainement

Un cœur sain maintient votre cerveau en forme. Une alimentation saine pour votre cœur joue donc également un rôle dans le maintien de votre cerveau en bonne santé. Les règles sont simples : évitez le sel, les graisses saturées et les aliments transformés, optez plutôt pour les légumes, les fruits, les produits à base de blé complet, les noix, les légumineuses, le poisson et les viandes maigres. Il est également préférable d’éviter l’alcool autant que possible pour garder votre cœur et votre esprit en pleine forme.

Exercice physique

Une marche rapide de temps en temps peut faire des merveilles pour votre santé. Faire de l’exercice fréquemment et manger sainement réduisent considérablement le risque de maladies liées à l’âge, notamment la démence.

Stimulation cognitive

Avez-vous parfois l’impression de ne pas faire bon usage de votre mémoire ? Dans ce cas, il est probablement bon de commencer une thérapie de stimulation cognitive. C’est une bouchée de pain, mais cette thérapie propose des exercices faciles pour votre mémoire et votre concentration. Ces exercices sont souvent effectués en groupe. Ensemble, vous allez, par exemple, résoudre des puzzles, jardiner, parler de vos centres d’intérêt, cuisiner – toutes sortes d’activités qui stimulent votre cerveau et évitent ainsi les sentiments de solitude.

Page 2/2

Lire aussi: Démence vs. Alzheimer: la différence entre les maladies

Souhaitez-vous conserver cet article pour plus tard ? Pinez-le sur Pinterest.

Source : Glamour / Image : Pexels