Un photographe caché lors des funérailles du Prince Philip.

Cachette cachée

Juste en face de la chapelle Saint-Georges, l’église où se sont déroulées les funérailles, deux faux piliers avaient été placés, dont l’un était doté d’une fenêtre transparente. C’était la position unique du photographe. “J’avais l’impression d’être dans une petite cabane à oiseaux”, a déclaré Arthur Edwards. Selon Edwards, c’est l’endroit le plus étrange où il n’ait jamais pris une photo. Mais cette cachette n’était pas la seule à être spéciale.

La dernière fois

C’est aussi ainsi qu’il a dû dire au revoir à son vieil ami. Edwards était très ému lorsque le cercueil est passé devant son faux pilier. “La dernière fois que je voyais l’homme que j’ai photographié pendant 40 ans. J’étais submergé par les souvenirs d’un homme merveilleux.”

Prince Charles

Le deuil de la famille royale a également beaucoup touché le photographe. Selon lui, le prince Charles, le fils aîné du prince Philip, semblait pouvoir éclater en sanglots à tout moment. “Charles avait l’air d’être sur le point de pleurer à tout moment. On voyait à ce moment-là qu’il réalisait les tâches qui lui incombent désormais, tant en ce qui concerne les soins à apporter à sa mère qu’à la monarchie.”

Page 2/2

Lisez aussi: Le majordome de la princesse Diana crache le morceau sur le mariage de Harry et Meghan.

Souhaitez-vous conserver cet article pour plus tard ? Pinez-le sur Pinterest.

Source: Nu.nl | Image: BrunoPress