Une femme donne d’abord naissance à un bébé, puis à des jumeaux à peine 26 jours plus tard

 

Pas d’argent pour une échographie

 Arifa et son mari sont tous deux issus de familles pauvres. C’est pourquoi ils n’ont pas pu se payer d’échographie pendant toute la durée de leur grossesse. La gynécologue d’Arifa Sultana, Sheila Poddar, de la clinique universitaire de la ville de Khulna, qui s’est occupée d’Arifa pendant qu’elle accouchait de ses jumeaux : “Elle ne savait pas qu’elle était encore enceinte de jumeaux”. Et les médecins non plus.

 

Mais après avoir accouché, Arifa a continué à souffrir de douleurs abdominales. Que s’est-il passé ? Les jumeaux s’étaient cachés dans un deuxième utérus. Et on ne l’avait tout simplement pas remarqué au moment de la première naissance. Un médecin inquiet : “Je n’ai jamais rien vu de tel.”

L’argent

Là encore, Arifa et ses trois nouveau-nés se portent bien. Cependant, la toute nouvelle maman s’inquiète de la situation financière de la famille. Son mari gagne environ 6 000 taka par mois, soit environ 62 euros. Arifa : “Je ne sais pas comment nous pouvons assumer de si grandes responsabilités avec si peu d’argent.” Pourtant, son mari reste positif : “Je ferai de mon mieux pour les rendre heureux”.

Lisez aussi: Des années après la naissance de ces jumeaux siamois, ils ont partagé une nouvelle choquante. 

Souhaitez-vous conserver cet article pour plus tard ? Pinez-le sur Pinterest.

Source : Merkur | Image : Thiago Borges via Pexels